Le Geek du Manchdi

Tutoriels, Tests, Articles, Gaming, Retrogaming, Trucs de Geek...

 

TUTO : Faire un boot (ou convert) de Ganryu MVS

Rédigé par Sanjuro Aucun commentaire

Vous allez avoir besoin de plusieurs choses :

  • une cartouche MVS pas chère et courante qui sera sacrifiée (un Twinkle Star Sprites, Pulstar ou Goal Goal Goal! par exemple... mais c'est réalisable à quelques jumpers près avec un Tecmo World96, Sidekicks3...)
  • un set décrypté du jeu Ganryu prêt à burner (rassemblé et splitté)
  • un programateur d'eprom et effaceur d'eprom en cas d'erreur
  • de la tresse à dessouder ou pompe à dessouder
  • un fer à souder
  • de l'étain
  • des eproms vierges d'occaz à acheter sur ebay ou buyICnow dont voici la liste (prenez absolument des puces avec une vitesse inférieure ou égale à 150ns...des 100, 120, 150 mais pas de 200 par exemple, auquel cas cela ne fonctionnera pas)

    4 x 27C322
    1 x 27C010
    1 x 27C301
    3 x 27C160

Une fois que vous avez tout en main, passons aux choses sérieuses.

Première Etape : Dessouder les MaskRoms de la cartouche sacrifice (ici un Goal Goal Goal!)

Pour se faire, j'utilise une pompe à dessouder chauffante, une pompe manuelle ou encore de la tresse feront l'affaire, mais pour le prix, le gain de temps et le confort que cela apporte il serait idiot de s'en priver. Veillez toutefois à vous faire la main au départ sur des circuits HS, attaquer direct sur une plaque SNK pourrait causer des dégats importants (pastille qui saute) si on s'en sert pour la première fois.

Vous obtenez ceci :
  • PROGBK1 à gauche : pour les ROM V et P1
  • CHA256 à droite : pour les ROM C, M1 et S1

Seconde Etape : Programmer les eproms

Il existe plusieurs marques de programmateurs, on peut en retenir 2 qui font le boulot correctement avec un prix abordable, utilisés pour tout ce qui est convert, phoenixage, réparation pcb.

  • le Wellon VP-290/390 (env 150) qui accepte beaucoup de type de puces
  • le GQ-4X (env 100) qui nécessite des adaptateurs à acheter séparément
J'utilise un Wellon VP-390.

La méthode reste je pense identique une fois le logiciel installé, je procède ainsi :

  • lancez le logiciel avec le programmateur branché en USB et sur secteur si cela est précisé dans le manuel.
  • insérez une eprom vierge dans le support et lockez la
  • faire un auto ID ou recherche manuelle pour définir la marque et le type de puce (par exemple: marque ST, eprom, 27C322).
  • je fais toujours un "blank check" + "verify" afin que la puce soit bien reconnue par le prog
  • clickez "ouvrir/load" et aller chercher le fichier ROM de Ganryu correspondant puis clickez "ouvrir"
  • vérifiez que l'option "slow prog" soit cochée ou même grisée
  • puis clickez sur "Prog" ou "auto prog" et attendez
  • ensuite je fais toujours un "verify" suivi d'un "compare". une fois le "compare" fini délockez votre puce et apposez une etiquette en notant quel Rom vous avez burné.

On peut burner à la suite il me semble mais vu le peu de puce je réitère chaque opération à chaque puce. attention, le Wellon que je possède ne burn pas les puce Texas Instrument, apparament pour une histoire de 0,25v de différence. Du coup, j'ai bien été emmerdé quand j'ai phoenixé des CPS2 qui en avaient, obligé de commander des Hitacchi, NEC ou Sony (qui sont font parti des puces utilisées d'origine sur les CPS2) d'ailleurs je me demande pourquoi Capcom casait un peu de tout sur un même jeu... question de sponsor ?

Si c'est bon pour vous voici la correspondance des ROM du set Ganryu à burner
Nom du fichier dans le dossier zip téléchargé plus haut => type de puce à placer sur le programmateur =>>> nom à écrire sur l'étiquette une fois la puce burnée

Pour le CHA256 :

  • gann_c1.rom.1 => 27C322 =>>> C1
  • gann_c1.rom.2 => 27C322 =>>> C3
  • gann_c2.rom.1 => 27C322 =>>> C2
  • gann_c2.rom.2 => 27C322 =>>> C4
  • 252-m1.bin => 27C010 =>>> M1
  • gann_s1.rom => 27C301 =>>> S1

Pour le BK1 :

  • 252-v1.bin.1 => 27C160 =>>> V1
  • 252-v1.bin.2 => 27C160 =>>> V2
  • 252-p1.bin => 27C160 =>>> P1

Une fois que vous avez tout programmé, on peut passer à la suite.

Troisième Etape : Souder les puces aux emplacements correspondants.

Pour souder une puce, c'est un peu délicat, il faut faire attention à ne pas chauffer trop longtemps sur une patte au risque d'endommager les données. un fer standard d'env 20w fera très bien l'affaire, il faut éviter les fer 40w ou plus. Egalement, privilégez une panne fine.

Je procède ainsi :

  • je place la puce dans le bon sens parce que c'est toujours la chose la plus con qu'on oublie le plus facilement (il y a toujours un détrompeur sous la forme d'une encoche ou d'un trou) et je la fixe avec un bout de scotch
  • on retourne la plaque et je soude les 4 pattes de chaque coin, puis celles du milieu en vérifant à chaque fois que la puce est bien appliquée sur le pcb.
  • pour souder, je pose la panne sur la pastille 2/3 secondes, puis je coule de l'étain dessus et je viens faire contact avec la patte de la puce. Si la chauffe prend bien, l'étain va s'appliquer sur toute la pastille et la patte en même temps. Je ne reste pas plus de 5 secondes en chauffe, si cela n'a pas bien prit, je laisse refroidir et je repasse après (le temps de faire d'autres soudures). Une fois qu'on choppe le coup, je reste 2 secondes max sur la patte. Toutefois, certaines pattes de masse (au milieu ou aux extrémités) demandent parfois une chauffe un peu plus intense.
Là aussi, s'entrainer sur du matos HS avant est une bonne chose.

Une fois que vous êtes prêt, let's go. On place les puces au fur et à mesure dans les emplacements correspondants Une fois toutes les puces soudées, on s'occupe des jumpers (là c'est au choix, reprendre les cms d'origine, placer un bout de cable...moi j'ai opté pour la pastille à l'étain direct)

  • en rouge => ON (J2, J3, J9, J10, J11, J12, JV8, JV7)
  • en blanc => OFF (donc rien...mais vous pouvez avoir des cms présents sur CH256, à voir si cela interfère sur le jeu, normalement c'est P1 qui est le maître d'orchestre, EP1, EP2 et SP2 n'étant pas solicités ici, leur configuration importe peu. par contre, sur BK1, rien en R1, R2, R3, R4, sinon bug)

Remontez votre cartouche et testez le jeu. J'ai pu tester 4 niveaux, activer les cheats sur unibios, il fonctionne sans bug, peut être un ou 2 sons qui saturent mais je penche pour un soucis de qualité hardware, j'ai des jeux originaux qui ont ce genre de saturation sonore.

Informations complémentaires

Capacité des Eprom selon la taille des fichiers à burner :

  • 27C322 => 4MO
  • 27C160 => 2MO
  • 27C800 => 1MO
  • 27C400 => 512KO
  • 27C010 => 128KO
  • 27C301 => 128KO

CHA256 (256B) :
C1 -> C8 = 27C800, 27C160, 27C322
M1 = 27C010
S1 = 27C301

PROGBK1 :
V1 -> V4 = 27C800, 27C160
P1 = 27C400, 27C800, 27C160

Selon la carte sacrifice que vous utilisez, vous ne pouvez pas utiliser les mêmes capacités d'eprom. par exemple, sur une CHA256 vous pouvez utiliser pour les emplacements de C1 à C8 jusqu'à 8 x 27C800, 8 x 27C160 et 8 x 27C322.
Le set de Ganryu à la base contient 2 ROM C de 8MO chacun. Il n'existe pas d'eprom de capacité de 8MO compatible avec les emplacements C sur un CHA256. Il a fallu splitter en 2 les 2 fichiers pour obtenir 4 fichiers de 4MO.
Le logiciel fut créé par un magicien et est trouvable facilement en faisant une recherche sur les convert d'Ironclad.
Pour les emplacement V c'est un peu pareil, sauf que c'est limité à 4 x 27C800 ou 4 x 27C160. donc si vous avez par exemple 2 fichier V1 et V2 de 4 MO chacun, vous pouvez les splitter en 2 pour obtenir 4 fichier V de 2MO qui pourront être installés sur un BK1.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot kstob ?

Fil RSS des commentaires de cet article